En présence d’un accord ou pas ?

D’après le non-verbal de Boris Jonhson et d’Emmanuel Macron, sommes-nous en présence d’un accord commun et en parfaite symbiose ?

Le non-verbal des deux dirigeants me laisse perplexe. Boris Jonhson exprime deux messages différents selon le côté droit ou gauche du visage et Emmanuel Macron affiche la colère dans le visage et le pouce pointé vers le haut symbolisant un accord concluant.

  • Boris Jonhson :
    Asymétrique, l’oeil gauche est écrasé par un sourcil s’affaissant (tristesse et fermeture) ;
    La paupière inférieure gauche se contracte et ferme l’oeil. (fermeture)
    L’oeil droit est plus ouvert avec un sourcil plus haut. (ouverture)
    La narine de droite est plus ouverte. (ouverture)
    La bouche est plus large à droite. (ouverture)
  • Emmanuel Macron
    Les lèvres compressées, le regard écrasé, les iris qui s’élèvent au point de laisser paraitre le blanc au bas expriment une colère refoulée (frustration).
    Le pousse pointant vers le haut est un signe positif laissant présager un accord possible.

En politique comme dans le milieu des affaires, les réactions non-verbales à la sortie d’une réunion sont souvent révélatrices d’un accord harmonieux ou non. En regardant cette photo, sommes-nous en présence d’un accord en parfaite symbiose ?

Étiqueté , , , , , ,