Avez-vous une intelligence physique ?

L’étage physique nous renseigne sur les besoins primaires comme manger, boire ou se reproduire. Elle nous indique les actions pragmatiques, réalistes et tangibles de l’individu. Cet étage est associé à l’instinct de survie comme combattre un envahisseur, défendre le territoire ou compétitionner de manière féroce. C’est dans cette catégorie que l’on retrouve les pionniers, les conquérants qui amorcent et provoquent les événements.

Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.
Auteur et illustrateur Daniel Thérien

Dr Louis Corman : Chez le type d’expansion instinctive, ce sont les satisfactions charnelles qui comptent le plus. La pensée sera toujours orientée vers l’utilité matérielle et pratique des choses.

Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.

L’étage physique ou instinctif se situe entre la base du nez et le menton. Lorsque l’on regarde l’ossature du crâne, elle inclut uniquement la mandibule inférieure comme le montre la mandibule dessinée en noir.

Lorsque l’étage mandibulaire est fortement développé, il forme une carrure dans le bas du visage, nous parlons à ce moment d’un étage expansif. Cet étage développé est synonyme d’endurance physique, de détermination et de volonté réalisatrice qui se manifeste par des actions physiques, concrètes et observables. 

Si le menton est carré et avancé dans le profil, on est en présence d’un individu exerçant un contrôle sur lui et sur son environnement. C’est le menton des meneurs d’hommes tel que décrit le Dr Roger Ermiane dans son livre « Les visages du chef » édition française 1966 : « La volonté se traduit par le Carré, dont la contraction, si elle est forte, tend à rendre rectiligne le profil du menton, dans sa moitié inférieure, et à lui donner l’aspect bien connu de « menton volontaire » ».

Pour le stimuler : faites-lui voir les bénéfices matériels, la sécurité financière ou l’aspect pratique qu’il pourra lui-même tester. Productif, il aime rentabiliser ses actions physiques et obtenir des résultats concrets. Son intelligence est kinesthésique, donc il aime maitriser les gestes instinctifs comme les arts martiaux ou toutes formes d’habileté corporelle ou la dextérité manuelle est un net avantage. 

Pour le motiver : le confort matériel et la possibilité de gains financiers attirent son attention et suscitent fortement son intérêt. D’ailleurs, ce type réfléchit mieux après un bon repas quand les besoins primaires sont comblés. C’est avant tout un pionnier qui réagit promptement par des actions physiques spontanées et parfois non réfléchies.

Un étage mandibulaire petit (rétracté) avec un menton en retrait est associé à une personnalité nerveuse et agité. L’instinct de survie est sous-développé tout comme la force musculaire. Pour survivre, il compense par une activité mentale accrue et une capacité d’analyse plus rapide que la moyenne. Dans le rôle du chat et de la souris : la mandibule forte est comparable au chat ; la petite mâchoire inférieure à la souris. Le chat à l’avantage de la force, la souris à l’avantage de la rapidité.

Si l’étage instinctif est sous-développé, c’est qu’il y a un autre étage plus volumineux. L’étage le plus expansif facilite la communication interpersonnelle et l’ouverture vers les autres.  

Testez l’information et développez vos habiletés lors de négociation, de médiation ou de gestion de conflit.

Regarder un visage est une expérience enrichissante. 

Étiqueté , , , , , , ,