Type « Concentré » Donald Trump

Comme on la décrit précédemment avec le type « Réagissant », il est important de bien se familiariser avec la relation entre la forme de la boîte crânienne et les ouvertures que sont les yeux, le nez et la bouche. La forme extérieure de la boîte crânienne représente les structures internes de notre personnalité et les ouvertures notre mode de communication. Cette distinction entre les deux sources de données aiguisera votre compréhension et contribuera à parfaire votre maîtrise de la morpho-psychologie.

Chez le « Concentré » «Cette structure indique une pensée riche en impressions, en idées, en conceptions, mais qui a peu d’échanges avec l’environnement. C’est-à-dire que cette pensée ne procède que d’elle même et se développe en circuit fermé, sans prendre un contact suffisant avec la réalité concrète.» (Dr Louis Corman)

Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.
Auteur et illustrateur Daniel Thérien

La largeur de la boîte crânienne s’est développée principalement au cours de l’enfance. Dans un environnement collectif stimulant, ce type d’individu élabore mentalement des conceptions globales pour l’ensemble des gens autour de lui. À l’image d’un chef d’orchestre, il est apte à gérer une quantité impressionnante d’informations.

Par contre, les ouvertures petites et rapprochées (yeux, nez et bouche) sont le fait d’un être fermé, secret et peu communicatif. Cet individualiste distille l’information au compte-gouttes. Il aime exercer un contrôle sur soi comme sur son environnement.

Tel un autocuiseur, les ouvertures plus petites compriment son énergie pour la canaliser dans une direction bien précise. Les actions sont souvent d’une précision chirurgicale et d’une justesse d’exécution incomparable. Sa rétention d’énergie non dissipée peut, dans certaines circonstances, devenir explosive et se manifester par des excès de colère.

Les individus dotés de grandes ouvertures échangeront avec leurs semblables sensiblement et spontanément. Ils ont l’esprit présent et vibrent à l’unisson avec l’entourage. De plus, la facilité d’exprimer leur état fait d’eux des livres ouverts.

Chez ceux qui possèdent de petites ouvertures, la communication et le débit sont restreints. Ces personnes rationalisent les échanges avec autrui pour filtrer mentalement l’information perçue autant que celle qu’ils expriment. De tels individus exercent un contrôle sur leurs perceptions en se référant aux valeurs acquises dans le passé.

Remarquer la personnalité d’Oprah Winfrey avec de grandes ouvertures propices à interagir abondamment avec son environnement. Il est aisé de communiquer avec cette personnalité puisqu’elle réagit ouvertement aux stimulations. Les échanges verbaux sont spontanés et fluctuent en symbiose avec son interlocuteur.

Dans le cas de Donald Trump, les échanges verbaux sont plus tumultueux avec sa garde rapprochée tout comme avec les présidents des autres nations. Il impose sa vision du monde sans échanger véritablement avec les personnes qu’il côtoie. On dit qu’il est un habile négociateur, car il concède très peu de points lors de négociation. Les compromis sont limités et restreints avec les vis-à-vis.

La relation entre la boîte crânienne et les ouvertures sont capitale dans l’évaluation des traits de personnalité. Surtout lorsque vient le temps de négocier avec un tel individu.

À vous d’observer si les enseignements du Dr Louis Corman sont toujours justes et d’actualité…

Étiqueté , , , , , , , , , , ,