Le ministre André Lamontage apeuré : Une image vaut 10000 mots !

Le ministre André Lamontagne nous montre cette fois-ci un visage dont le niveau d’inconfort est excessif. Le degré de stress dans le visage s’évalue par les tensions musculaires produites par l’ensemble des 43 muscles peauciers. Sur cette photographie du ministre de l’Agriculture, il est évident que le stress est à son apogée. 

Photo: Jacques Boissinot, Lapresse.ca 18 février 2019
Photo: Jacques Boissinot, Lapresse.ca 18 février 2019

1- Observez les muscles du front qui sont hautement contractés et associés à de l’anxiété.

2- Les muscles orbiculaires entourant les yeux sont très tendus limitant leurs ouvertures au monde extérieur. Ici aussi, le degré de stress est majeur.

3- Les muscles de chaque côté du nez sont fortement sollicités augmentant la profondeur des rides adjacentes.

 4- Les muscles triangulaires démontrant un degré de panique s’observent par les rides de chaque côté de la bouche qui étire les commissures de côté et vers le bas.

5- L’ensemble des contractions musculaires du visage expriment un inconfort incontestable que l’on associe à une émotion universelle : la peur. 

J’aimerais bien connaitre les pensées qui lui ont traversé l’esprit et dont la résultante est cette contorsion involontaire du visage. 

Étiqueté , , , , , ,