Robert Mueller en colère…

Le procureur Robert Mueller ne laisse personne indifférent avec cette expression de colère refoulée. Cette frustration atteint son apogée par la contraction de l’ensemble des muscles peauciers associé à cette émotion universelle.

Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.
Publié le 17 avril 2019, Lapresse.ca, Photo Kevin Lamarque Reuters
  • COLÈRE REFOULÉE
  • 1- Les plis verticaux entre les sourcils sont le résultat des muscles sourciliers qui abaisse et rapproche les sourcils. (colère)
  • 2- Ce froncement important des sourcils écrase le regard. (colère)
  • 3- La contraction maximale des lèvres qui disparaissent complètement est associée aussi à la colère.
  • 4- La bouche qui devient étroite au point de créer des rides verticales sur la partie supérieure de la lèvre. (colère intense)
  • 5- Les rides qui se creusent chaque côté de la bouche augmentent le degré de stress. (colère exacerbée)
  • 6- La lèvre supérieure est bombée et ajoute un certain degré de dégoût à la colère exprimée.
  • 7- Le menton vivement contracté montre un contrôle accru des actions physiques et un niveau de stress généralisé.

Sans connaître la raison qui a produit cette réaction prise sur le vif par le photographe Kevin Lamarque, assurément, cette frustration est exacerbée. 

Étiqueté , , , , , , , , , ,