SNC-Lavalin et Michael Wernick : Un visage vaut 1000 mots !

Regardez la photographie de Michael Wernick qui affiche un inconfort important lors de son témoignage devant le comité permanent de la justice et des droits de la personne.

Voici ce qui se cache derrière ce faux sourire du greffier du Conseil privé. 

  • 1- Les lèvres fermées et compressées par de fortes contractions musculaires sont associées à de la frustration. (colère refoulée)
  • 2- Ce faux sourire qui relève les commissures des lèvres soulève aussi la bouche et vient fermer les fonctions olfactives. Ce qui a pour effet de limiter la capacité de respiration nasale. (dégoût)
  • 3- La tension musculaire qui se remarque par des rides sur chaque côté de la bouche limite son ouverture par omission. Que ce soit volontaire ou non.
  • 4- L’asymétrie d’ouverture oculaire temporaire qui s’observe par le sourcil droit plus élevé représente un conflit entre le dit et le non-dit. (hémisphère cérébral droit et gauche)
  • 5- La gestuelle consistant à mettre les mains devant lui avec une feuille parallèle au corps est un signe de protection. Il met un objet entre lui et son interlocuteur limitant mentalement son accessibilité aux attaques verbales.

Sans savoir quelle était la question qui a soulevé cette réaction d’inconfort, une certitude persiste : Michael Wernick se cache derrière un mutisme certain.

Daniel Thérien

Étiqueté , , , , , , ,