Étiquette : Paul Ekman

Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.

Mimique récurrente de Benyamin Netanyahou

Cette expression asymétrique dont le côté droit du visage exprime le dégoût et le côté gauche affiche une neutralité est usuelle chez Benyamin Netanyahou (Benjamin Netanyahu). Cette mimique faciale se voit aussi fréquemment chez les dirigeants, les chefs d’entreprise ou les politiciens. Pour le Dr Paul Ekman, l’expression asymétrique de dégoût qu’elle est à droite […]

Lire la suite
Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.

Type « Concentré » Donald Trump

Comme on la décrit précédemment avec le type « Réagissant », il est important de bien se familiariser avec la relation entre la forme de la boîte crânienne et les ouvertures que sont les yeux, le nez et la bouche. La forme extérieure de la boîte crânienne représente les structures internes de notre personnalité et les ouvertures notre mode de communication. Cette distinction entre les deux sources de données aiguisera votre compréhension et contribuera à parfaire votre maîtrise de la morphopsychologie.

Lire la suite
Daniel Thérien, expert judiciaire en biométrie faciale, comparaison de visages, reconnaissance faciale, rapport d'expertise à la Cour, auteur, conférencier, atelier, cours, formation, consultation sur la morpho-psychologie, le regard les micro-expressions.

Qui dit vrai : le polygraphe ou micro-expressions ?

Le polygraphe est une référence incontournable pour discerner le vrai du faux lors d’interrogatoire.

Le taux de réussite du polygraphe dans la population en général se situe de manière théorique à 90%, car 10% de la population ne sont pas détectable avec cette méthode, exemple : les psychopathes, les autistes, les traumatismes crâniens, les AVC, la médication, le contre-espionnage, etc.

Lire la suite