Rapport biométrique de Elie Wiesel

ELIE WIESEL EMPORTE-T-IL AVEC LUI UN SECRET INAVOUÉ ?

Mandaté en février 2013 par le journaliste d’enquête Jean Robin, un rapport biométrique est produit sans savoir qu’il concerne Elie Wiesel.

La photographie intitulée E.W. a été prise par les Américains lors de la libération du camp de concentration nazi de Buchenwald le 11 avril 1945.

En 2007, un premier doute sur l’identité d’Elie Wiesel est soulevé par Nikolaus Grüner, survivant d’Auschwitz, dans son livre intitulé « Stolen identity A-7713 ». Elie Weisel n’a jamais montré le tatouage fait sur l’avant-bras des détenus des camps nazis. Au contraire, sur internet, les photographies de lui montrent ses avant-bras sans aucun tatouage.

Dans un rapport biométrique, deux photographies de Elie Wiesel ; la première intitulée « Orphelinat » et l’autre « Young » ont été comparés à la photographie intitulée « E.W. »

Après une expertise scientifique, la conclusion du rapport mentionne qu’il y a de très fortes probabilités que la personne sur le montage photographique nommée « E.W. » ne soit pas la même personne que celles sur les photographies nommées « Orphelinat » ou « Young ».

Décédé le 2 juillet 2016 à l’âge de 87 ans, Elie Wiesel emporte-t-il avec lui un secret inavoué?

Référence :
Lien 1– Voir l’article original rediffusé
Lien 2– Nikolaus Grüner : auteur du livre « Stolen Identity A-7713 » en 2007
Lien 3– Photographie d’Elie Weisel (Allez sur Google, dans l’onglet photo et entré Elie Wiesel tatou)